Lutter contre le harcèlement des femmes au travail : cela fait aussi partie du Renouveau Economique !

Pourquoi créer une Chaire de Recherche sur les femmes à Grenoble Ecole de Management ? Qu’est ce que fait a Chaire « FERE » (et pourquoi elle s’appelle ainsi) ?

La vidéo ci-dessous permet de mieux connaître la chaire et ses travaux.

Séverine Le Loarne – Lemaire y explique en quelques minutes le principe : Oui, les femmes ont une place à jouer dans l’économie. Si tout le monde en est d’accord, les mécanismes qui font qu’elles sont si peu représentées sont encore mal connus, ou, s’ils le sont, sont sans impact…

La Chaire existe donc pour comprendre les mécanismes qui sont au coeur d’un renouveau économique – du moins le maintien d’une économie saine et durable -. Ces mécanismes sont en jeu dans deux situations : l’entrepreneuriat et l’innovation au sein de l’entreprise. L’entrepreneuriat féminin et la place des femmes dans les processus d’innovation sont donc deux incontournables, deux sujets de recherche évidents. La chaire mobilise donc un grand nombre de chercheurs pour travailler sur ces questions en France… mais aussi dans d’autres pays du monde… Les deux observatoires qu’elle met en place en 2019 sont les deux premiers murs porteurs de la Chaire

Une fois des études réalisées, publiées, la Chaire développe et expérimente des actions, essentiellement de formation, d’accompagnement, d’outils pédagogiques pour favoriser la croissance des entreprises créées par des femmes mais aussi l’impact des femmes sur leur territoire. L’incubateur « GEM Les Premières », antenne grenobloise de l’incubateur Les Premières AURA a pour objectif non seulement d’accompagner les femmes dans leur démarche de création d’entreprise mais aussi de mieux comprendre comment les femmes créent dans les territoires.